D'origine italienne, Lucien Bégliomini a quitté la Région parisienne en 1977 pour s'installer en Corrèze, près d'Ussel.

La nature qui l'environne l'amène tout naturellement à utiliser les matières brutes de différentes régions.

Pierres et bois, sélectionnés avec beaucoup de soin et de précision, prennent vie sous ses ciseaux, les formes naissent d'un état d'âme, d'une rencontre avec les matières qui sont indispensables à sa vie.

Il affectionne particulièrement les poutres de récupération, chargées de plusieurs siècles d'histoire, les billes d'arbres centenaires d'où son oeil et ses mains sauront dégager des formes tantôt étranges, tantôt faisant référence aux temps passés du moyen-âge ou aux arts primitifs, tantôt d'une singulière modernité. Les formes toujours belles, affinées, peaufinées, accrochent les moindres éclats de lumière.

La pierre par la variété des rendus possibles est fréquemment utilisée : les calcaires du Lot, les marbres, les trachytes…

Aujourd'hui il se lance dans des compositions à partir de matériaux de récupération servant d'ossature, comme de vieux pots d'échappement…, qu'il enrobe avec des moulages de béton pour donner vie à nos espaces verts, nos jardins avec des oiseaux, papillons, chats, tournesols… fantastiques !

D'autres matériaux attendent qu'il les réveillent…

André NICOLAS
(Article parus dans la presse locale de Liginiac - Corrèze)